Presse, médias et +

  • Tel est pris...

    Imprimer

    Comme on me l'a fait remarquer judicieusement, j'ai moi-même commis une erreur dans mon blog sur Platini. Ce dernier en effet n'a pas été mis en examen, mais en garde à vue. En garde à vue technique qui plus est, comme l'expliquait le très bon papier de Patrick Oberli, paru le 19 juin: Le choix du Qatar, en 2010, continue de faire des dégâts.

    Mea culpa donc.

    Mais je confirme l'essentiel de mon message: la remise en liberté de Platini méritait bien plus que quelques lignes au milieu d'une page!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Pauvre Platini !

    Imprimer

    De retour après un long sommeil (de blogueur s'entend), je reprend ma croisade pour un journalisme indépendant et responsable.

    Voici les faits:

    Le 18 juin dernier, Michel Platini est mis en examen en garde à vue*.

    Le lendemain 19 juin, La "Tribune" (comme de nombreux autres médias) donne à cette info une place de choix: page 14 entière - avec un excellent papier d'ailleurs - renvoi avec photo à la Une.

    Ce même 19 juin à Paris, Platini est libéré sans suite.

    Le 20 juin, comme il se doit, la "Tribune" (comme de nombreux autres médias) le signale: en 1 col de moins de 20 lignes, caché dans une page (comme de nombreux autres médias).

    C'est malheureusement un péché (pas trop) mignon des médias: l'accusation - ou ce qui semble en être une - est publiée en grand. La libération - ou ce qui semble en être une - en tout petit. Comment s'étonner dès lors que le public nous perçoit souvent comme dépourvus de loyauté...

    Je me permets à cet égard de rappeler la Directive 7.6 du Conseil de la Presse:

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire